Nile Channel International

Science En Bref
Un télescope capture une vue rosée de la nébuleuse Gum 41
Le cerveau vieillit à partir de 24 ans
Redémarrage du réacteur n°2 de la centrale de Fessenheim
Les humains naissent avec la structure du langage
Les perroquets sauvages donnent des noms à leurs petits
Dans chaque trou noir... un univers parallèle
Le Japon chasse la baleine dans le Pacifique
Pourra-t-on habiter sur l'exoplanète Kepler-186f ?
La naissance d'une nouvelle lune de Saturne observée par Cassini ?
La Nasa découvert une exoplanète «habitable» et semblable à la Terre
Découverte de la première exoplanète
Égypte: création d’un réacteur nucléaire
Egypte: urgence dans la mer Rouge
Le secret de l'ovule dévoilé
Egypte : production d'une Jeep Grand Cherokee
Egypte : lancement du nouveau Satelitte
Lyuba, le célèbre bébé mammouth de 42.000 ans, arrive en Europe
L'énigme de la floraison du cerisier revenu de l'espace
Une nouvelle loi en Chine fera de l'environnement une priorité
Eclipse de Lune: fausses idées et vérités méconnues
2014-01-15 07:06:02 PM
Apparition des pattes des animaux terrestres


L'analyse de fossiles de Tiktaalik, des poissons vieux de 375 millions d'années, suggère que l'espèce pourtant aquatique présentait déjà des membres postérieurs articulés et robustes. Cette conclusion remet en question la théorie actuelle sur l'apparition des pattes selon laquelle celles-ci auraient évolué seulement après le passage sur terre.

Une équipe de chercheurs américains est parvenue à mettre en évidence les caractéristiques morphologique postérieures chez des fossiles de Tiktaalik roseae. Étonnamment, les spécimens vieux de 375 millions d'années, présentent de nombreux attributs qui semblent être à mi-chemin entre les poissons et les animaux terrestres. Cette nouvelle découverte sous-entend que l'apparition des pattes arrières aurait débuté par des nageoires renforcées chez une espèce encore aquatique.

Une conclusion qui vient remettre en question les théories précédentes selon lesquelles ces appendices auraient évolué seulement après le passage sur terre. "Jusqu'alors les paléontologues pensaient qu'une transition s'était produite d'une locomotion avec deux nageoires avant chez les poissons à une locomotion 'à quatre appendices' chez les tétrapodes", précise dans un communiqué Neil Shubin, paléontologues à l'université de Chicago.

"Il semblerait que cette transition se soit produite tout d'abord chez des poissons, pas chez des animaux terrestres quadrupèdes", développe t-il. Avec ses collègues, le chercheur a entrepris l'étude du bassin et des nageoires postérieurs composant la partie arrière des squelettes de Tiktaalik. Une grande première, étant donné que seule la région antérieure avait pu être analysée depuis la mise au jour de cinq spécimens fossiles en 2004 sur l'île d'Ellesmere, dans l'arctique canadien.

(Source :  maxisciences.com)

 

Save Print Add to Favorite Share Leave a comment
Commentaires
Il n'y a pas de commentaires sur cette histoire - Laissez un commentaire
Nom:: A value is required.Minimum number of characters not met.Exceeded maximum number of characters.
  A value is required.Minimum number of characters not met.Exceeded maximum number of characters.
54.211.153.104 | Lisez les règles générales pour écrire des commentaires des lecteurs

 

Retour à la Science
 
Nile Channel International
Horaire Programmes

29 Max

16 Min

Untitled Document Copyright 2013 Nile International. Tous droits réservés